REGLEMENT INTERIEUR ASSOA SECTION JUDO

 

Respect des personnes et des lieux, amitié, esprit sportif, entraide

sont les valeurs essentielles inscrites au fronton de notre dojo

 

Article 1 : Tous les membres de l’ASSOA Judo doivent être à jour de leur licence/assurance et de la totalité de leur cotisation lors de leur inscription.

 

Article 2 : La cotisation est versée pour l’année complète et ne peut en aucun cas être remboursée au cours de la saison sportive.

 

Article 3 : Chaque judoka doit fournir un certificat médical de non contre indication à la pratique du judo. Pour les compétiteurs la mention « non contre indication au judo en compétition » doit figurer obligatoirement sur le certificat. Le certificat est valable 3 ans. Le Passeport est obligatoire pour tous les judokas ; pour l’obtenir renseignez vous auprès d’un membre du bureau.

 

Article 4 : Les judokas doivent arriver 10 minutes avant le début des cours afin de se mettre en tenue. Les parents devront s’assurer de la présence du professeur dans les locaux ; ils sont responsables de leurs enfants jusqu’à l’arrivée de ce dernier sur le tatami (tapis).

En cas de problèmes survenus lors du trajet « parking –dojo » ou « dojo-parking », l’ASSOA Judo ne peut être tenue responsable.

 

Article 5 : Toute personne se faisant remarquer par des propos ou des comportements qui ne correspondent pas aux valeurs inscrites au début de ce document, tout adhérent responsable de vols ou de dégradations pourra être exclu temporairement ou définitivement sans droit à remboursement. L’ASSOA judo peut engager des poursuites.

 

Article 6 : L’ASSOA Judo n’est pas responsable des vols commis dans les vestiaires ; il est recommandé de ne pas apporter d’objets précieux, de téléphone aux séances. Il est interdit de porter des bijoux durant les entraînements. En cas de nécessité absolue et de façon exceptionnelle il convient des les confier au professeur.

 

Article 7 : La présence des parents pendant les cours n’est pas autorisée, sauf événements exceptionnels signalés par les professeurs. Durant ceux-ci les parents présents doivent respecter le silence et ne doivent en aucun cas intervenir dans le déroulement des cours.

 

Article 8 : Lors des séances, les judokas doivent avoir un judogi (kimono) propre, des chaussons pour accéder aux tatamis, les ongles des mains et des pieds coupés très courts. Les cheveux longs doivent être attachés par des élastiques. Les judokas ne doivent pas arriver judogi. Ils se changeront soit dans les vestiaires soit dans le dojo en fonction des indications données par les professeurs. Ils ne porteront aucun objet métallique, plastique ou autre matière qui pourrait blesser ou mettre en danger l’adversaire. Le fait de recouvrir d’une matière autocollante ou un autre objet dur ou métallique, telle une bague, n’est pas considéré comme suffisant. Les protèges dents sont autorisés.

Les maquillages, bijoux (bagues, piercing, etc.), couvre-chefs, gants, chaussettes... sont interdits, les sous-vêtements ne doivent pas comporter d’armatures, les féminines porteront sous la veste un maillot de corps long, blanc, à manches courtes, sans aucun marquage, maintenu dans le pantalon du judogi. Les plus petites filles qui le souhaitent peuvent rester torse nu sous le judogi.

 

Article 9 : Il est interdit de manger et de fumer dans le dojo et dans les vestiaires. L’enceinte du Dojo doit être maintenu propre, des poubelles sont à disposition pour cela.

 

Article 10 : Le calendrier des cours suit le calendrier scolaire. Toutefois pendant les petites vacances et les « ponts », les cours sont regroupés. Les parents en sont informés par affichage, distribution de tracts et newsletter.

L’ASSOA-Judo se réserve le droit de modifier le présent règlement en cas de nécessité.

 

 

Le présent règlement intérieur a été adopté par le bureau en date du 04 juillet 2018

 

 

  1. Président (P. Valentin) Trésorier (A. Idir) Le Secrétaire (Y. Lugaro)